Loire : le véhicule de la mosquée de Saint-Chamond incendié

Le véhicule a entièrement brûlé / Photo Yves Salvat

La nuit dernière, vers 2 heures du matin, un violent incendie a enflammé dans des circonstances encore non élucidées, le Renault Espace propriété de l’association musulmane de Saint-Chamond.

Le véhicule était garé au 12 de la rue de Saint-Étienne, sur le parking couvert de la mosquée At-Taqwa, lequel possède un accès direct sur la rue.

Pour l’association musulmane que préside Abdenacer Zaidi, l’origine criminelle de ce feu ne fait guère de doute. L’incendie a entièrement détruit la voiture et un container à ordures, retrouvé en partie fondu, qui était placé vers l’arrière gauche du véhicule.

M. Zaidi a constaté avec amertume les dommages causés, qui ont aussi noirci la façade principale du lieu de prières, sans pour autant causer des dégâts à l’intérieur du lieu de culte.

On se souviendra que, déjà, le 12 novembre 2005, les locaux du centre culturel musulman de Saint-Chamond avaient été la cible de cocktails Molotov lancés dans la nuit depuis la colline du Chatelard sur la toiture du bâtiment situé en contrebas, occasionnant des dommages conséquents.
Hier, les membres de la communauté musulmane de Saint-Chamond, qui se réunissent pour les cinq prières quotidiennes, étaient visiblement sous le choc en découvrant cet acte de vandalisme. Personne ne comprenait trop les tenants et les aboutissants de ce feu qui a visé le véhicule de l’association. « Il était en très bon état et nous était très utile pour effectuer nos déplacements. C’est une perte pour l’association », déplorait hier soir le président Zaidi.

 
Thèmes