2020 : dissolution arbitraire de l’association BarakaCity Enregistrer au format PDF

Posté le 16 novembre 2020 - 1 visites

Suite à l’abject assassinat de l’enseignant Samuel Patty, et aux évènements violents qui le suivirent, le gouvernement, Darmanin en tête décide d’une fermeture administrative de l’association humanitaire Baraka City, pour des raisons obscures.

Le décret prononçant la dissolution de l’ONG lui reproche de propager « des idées prônant l’islamisme radical » (?). Une « étape importante » dans le « combat » contre le terrorisme, selon Emmanuel Macron.

Dans la rubrique "Histoire"