L’islamophobie systémique. Enregistrer au format PDF

Posté le 23 octobre 2020 - 1541 visites

Franz FANON nous avait déjà alertés : "Quand vous entendez dire du mal du juif, tendez l’oreille on parle de vous."
Alors, quand Pascal Bruckner réduit Mme Rokhaya Diallo à son statut de femme noire et musulmane pour la désigner comme "commanditaire avérée" de l’attentat contre Charlie Hebdo, en l’accusant "d’armer les mains des terroristes", il parle de vous, oui ! Il parle de nous tous en fait !

En réalité, il ne fait que surfer sur un drame pour faire avancer ses idées fascisantes.
Ce procès abject fait à l’encontre de Rokhaya Diallo, alors que notre pays est saisi par l’horreur de l’assassinat de Samuel Paty, symbolise l’idée que Mme Diallo ou toute personne refusant que la société soit prise en otage puisse être tenue comme responsable et donc prise pour cible.

Oui, ce procès fait à Mme Diallo par Pascal Bruckner n’est qu’un argument et une justification donnés aux extrémités d’en face : celles et ceux qui n’ont qu’une obsession : l’islam.

Il est bien connu que les extrêmes se nourrissent les uns des autres.

Concrètement, Éric Zemmour, Pascal Bruckner, Caroline Fourest, Manuel Valls, Philippe Val et les autres membres du printemps Républicain (la liste est hélas non exhaustive) ne veulent qu’une chose : faire taire les défenseurs des droits de l’Homme en s’attaquant à des organisations comme le CCIF, Baraka City, le CJL, ou la CRI, ainsi qu’aux citoyens qui refusent que les fascismes nous mènent tout droit vers la guerre civile.

Faut-il rappeler que le discours haineux et xénophobe, porté par la fachosphère française, a armé les mains ensanglantées de suprématistes dans les quatre coins du monde ?

- Andres Breivick a fait 77 morts dans un camp de jeunes étudiants à Oslo et Utoya en Norvège.

- Robert Bowers a assassiné 11 juifs dans une synagogue de Pittsburgh aux USA.

- Alexandre Bissonnette a tué 6 musulmans dans une mosquée de Québec au Canada.

- Brenton Tarrant a massacré 51 musulmans dans deux mosquées de Christchurch en Nouvelle Zélande.

Ce dernier était directement inspiré par l’idéologie du "grand remplacement" de Renaud Camus. Cette théorie absurde et raciste a été développée et promue en France.

Brenton Tarrant s’est radicalisé suite à son séjour dans l’hexagone, après la campagne électorale des élections présidentielles de 2017, durant laquelle il a été démontré qu’il était en contact avec le groupuscule d’extrême droite "Génération Identitaire".

Brenton Tarrant a d’ailleurs personnellement financé la génération identitaire lyonnaise, sans que personne ne condamne, ni ne demande la dissolution de cette organisation raciste.

La Coordination contre le Racisme et l’Islamophobie réitère son soutien indéfectible à Rokhaya Diallo et à toutes les organisations visées injustement pour leurs luttes justes contre l’arbitraire.

Nous appelons également à démultiplier les propositions pour maintenir le pacte national qui est actuellement menacé par les extrêmes de tous bords.

La Coordination contre le Racisme et l’Islamophobie tendra toujours la main aux humanistes qui souhaitent déjouer les pièges de la confrontation et de la division.

Documents joints

Dans la rubrique "Communiqués"