Colloque laïcité et colonialisme

Colloque Samedi 3 Mars à Paris

Colloque

Laïcité et colonialisme

Samedi 3 Mars, 14h-19H

A l’Espace Jean Dame, 17 rue Léopold Bellan Paris 2è.

Introduction Jacques Boutault

Depuis quelques années, nous assistons à une véritable libération de la parole raciste visant les personnes issues de nos anciennes colonies : loi sur l’apport positif de la colonisation, présentation de l’immigration comme un danger pour la supposée « identité nationale », lois visant spécifiquement les musulmans, ethnicisation de la question sociale en ce qui concerne les difficultés que rencontrent les banlieues, campagnes contre « l’islamisation » de la France, amalgames entre terrorisme, islamisme, musulmans, jeunes de banlieue.

L’un des tours de « passe passe » qui a permis, malgré une tradition anti-raciste et anti-coloniale, d’étendre ces grilles d’analyse même au sein de l’institution républicaine, s’est fait par l’instrumentalisation et le pervertissement de la notion de « laïcité ».

certains confondent la défense de la laïcité, par le fait d’imposer une identité « majoritaire » (certains diront « nationale ») à ceux, les juifs, les musulmans, les immigrés et autres « minoritaires » supposés par essence être incapable de « s’intégrer » sinon « s’assimiler » à la communauté « majoritaire ».

En fait, ces discours voulant que le « musulman » soit par essence incompatible avec la laïcité et la République n’est pas nouveau. C’est même par ce type de discours que la France Coloniale a justifié la mise en place du code de l’indigénat.

Par un aller-retour à l’histoire coloniale et à l’histoire de la laïcité, nous verrons comment éviter de reproduire aujourd’hui les erreurs du passé et pourrons réfléchir ensemble aux solutions d’aujourd’hui pour lutter contre les pratiques et mécanismes institutionnels hérités de notre histoire coloniale.

Première table ronde :

La « laïcité » appliquée aux colonies

Lecour Grandmaison : Le statut du « Français Musulman », de l’époque coloniale à aujourd’hui

Alain Ruscio : Répression envers les « Français musulmans » à l’époque coloniale.

Nawel Gafsia : laïcité, colonialisme et question féministe.

Deuxième Tables ronde : Sortir des discriminations post-coloniales

Marwan Muhammad, porte-parole du CCIF : l’action citoyenne contre l’islamophobie

Thomas Deltombes : Les représentations de l’Islam et des musulmans dans la France d’aujourd’hui.

Monique Crinon : Laicité, féminisme et colonialisme

Abdelaziz Chambi (porte parole du CRI) : Engagement politique et lutte contre l’islamophobie

 
Thèmes